ARC : La technologie open-source au service de la gestion de la crise du COVID-19.

De manière inédite avec l'épidémie de COVID-19, les gouvernements et les institutions du monde entier ont été confrontés à des défis critiques pour répondre aux besoins en ressources dans des délais extrêmement courts.

Pour soutenir cet effort, l'EPFL Blue Brain Project et l'ETH Zurich, dans le cadre de la National Swiss COVID-19 Science Task Force, ont collaboré avec le Spiez Laboratory sur un projet de plateforme en ligne, Academic Resources for COVID-19 (ARC), afin de faire correspondre les besoins essentiels des laboratoires de diagnostic suisses avec les fournitures que le secteur universitaire suisse pourrait partager.

Notre savoir-faire au service de la plateforme ARC

L’ETH Zurich a mis en place et exploité la plateforme ARC initiale depuis la mi-mars 2020. À ce moment-là, de nombreuses mises en relation importantes, par exemple pour des machines et des réactifs PCR, ont été établies. Les besoins de la situation épidémiologique ayant évolué, le Blue Brain Project et l’ETH Zurich ont collaboré pour créer une nouvelle version de la plateforme qui a simplifié le processus de mise en relation et réduit le nombre d’interventions humaines nécessaires.

Plus important encore, elle a rendu les demandes et les approvisionnements plus immédiats, et les appariements ont ainsi pu être exactement adaptés pour surmonter des blocages ou des pénuries spécifiques et hautement prioritaires du côté des tests.

Dans cette nouvelle version, Apptitude a apporté son savoir-faire dans la conception et le design de l’interface. De plus, notre expérience particulière dans le développement de systèmes de jumelage (matchmaking) complexes, combinée à l’expertise informatique de l’équipe de Blue Brain, a permis la création d’un système de mise en relation puissant et efficace pour répondre aux besoins particuliers de l’effort de dépistage du COVID.

Comment ça marche ?

La plateforme ARC fonctionne en associant les demandes d’équipements critiques, de réactifs et de biens consommables nécessaires aux laboratoires de diagnostic suisses impliqués dans la lutte contre le COVID-19 aux fournitures disponibles auprès des groupes universitaires suisses.

Les demandes sont classées par ordre de priorité et rassemblées par le Laboratoire Spiez, qui a été désigné par le gouvernement fédéral suisse pour cette tâche. Un groupe d’experts modérateurs traite ensuite les demandes. Une fois qu’une correspondance est établie, les groupes respectifs sont contactés pour organiser le ravitaillement le plus rapidement possible.

Les objectifs majeurs de la mission étaient donc  :

  • Concevoir, développer et déployer le plus rapidement possible une plate-forme ARC optimisée qui peut être exploitée plus efficacement avec moins de personnel
  • Permettre aux laboratoires de diagnostic de partager leurs besoins en utilisant un vocabulaire défini
  • Permettre aux groupes universitaires suisses de renseigner leurs fournitures et leur disponibilité
  • Permettre au laboratoire Spiez de déterminer les priorités des demandes et d’approuver les correspondances les plus appropriées en fonction de la connaissance de la situation du COVID-19 en Suisse

Une expérience utilisateur intuitive

L’expérience utilisateur de la plateforme ARC a été conçue pour être intuitive dès la première connexion, tout en étant efficace dans les situations quotidiennes, même dans des circonstances stressantes. Afin de livrer la plateforme le plus rapidement possible, le processus de conception s’est déroulé en boucles d’itération de quelques jours voire, de quelques heures dans un rythme de travail soutenu.

La conception a évoluée sur la base d’un prototype interactif en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes du projet. Des représentants des utilisateurs finaux ont été directement impliqués dès les premières phases de la conception afin de garantir qu’une application pertinente et efficace soit conçue pour leurs besoins spécifiques.

Une plateforme open-source utile au-délà de la pandémie actuelle

La technologie open-source de la plate-forme ARC permettrait un déploiement rapide pour apporter de l’aide dans d’autres pays touchés par le COVID-19. En particulier, « pour remédier aux pénuries de composants, de ressources et de compétences spécialisés en faisant appel à ceux que l’on trouve habituellement dans le secteur universitaire ».

La plateforme étant configurable en ce qui concerne les rôles et les types réels de demandes, son utilité s’étend facilement au-delà de l’actuelle pandémie COVID-19 et aider dans d’autres types de crise comme par exemple dans les situations de réponse aux catastrophes naturelles.

“Le caractère essentiel de la technologie open source de la plateforme ARC réside dans le fait qu’elle ne se limite pas à son utilisation actuelle en Suisse ou à son utilisation dans le cadre de la crise COVID-19 en cours. Elle offre un moyen de répondre à des circonstances extraordinaires, en particulier lorsque la chaîne d’approvisionnement habituelle ne peut pas être mobilisée.”

Prof. Felix Schürmann, Director of Computing at EPFL – Blue Brain Project dans Frontiers, Science News.

Publication scientifique dans Frontiers, Public Health

La plateforme ARC fait l’objet d’un article de recherche scientifique publié dans Frontiers in Public Health que vous pourrez découvrir via les liens ci-dessous :

Article scientifique dans Frontiers, Digital Public Health
« ARC: An Open Web-Platform for Request/Supply Matching for a Prioritized and Controlled COVID-19 Response »

Article dans le blog Frontiers, Science News
« COVID-19 crisis – a technology providing unconventional supply relief »

Article dans le blog EPFL News
« COVID-19 Crisis – A technology providing unconventional supply relief »